Musées et monuments du Nord du Portugal

La région du Nord du Portugal est chargée d’histoire, et donc, riche en monuments uniques : des vestiges romains jusqu’aux spectaculaires édifices d'architecture contemporaine. Les musées permettent de mieux comprendre l'histoire et la culture de cette région, qui respecte et honore ses ancêtres. 

CC BY-NC-ND - Fundação de Serralves

CC BY-NC-ND - Associação de Turismo do Porto e Norte, AR

CC BY-NC-ND - José Paulo Ruas

CC BY-NC-ND - José Paulo Ruas

 
 
 
 

Le centre historique de Porto est classé au Patrimoine mondial de l’Humanité, ses monuments, visibles à l'œil nu ou se révélant de manière surprenante, ne vous laisseront pas indifférent. Sur la place de Ribeira, comment ne pas remarquer le Pont Luís I, exemple de l'architecture de fer, qui relie les rives du Douro ? Si cette construction vous en rappelle une autre, ce n'est pas une coïncidence. En effet, le pont a été conçu par Théophile Seyrig, disciple de Gustave Eiffel.

Admirez les bâtiments effilés et le granit typique du quartier de Ribeira et flânez à travers les rues étroites ou, si vous préférez, longez le fleuve jusqu'à la place du Cube. Saviez-vous que la ville de Porto était autrefois délimitée par des remparts ? Une partie de la muraille, construite au XVème siècle, subsiste. C’est par le passage Postigo do Carvão que l’on reliait autrefois les bateaux à quais à la rue Fonte Taurina, l'une des plus anciennes rues de la ville.

 

À Ribeira, vous pouvez visiter, la Casa do Infante/Archives municipales, qui aurait vu naître l'Infant D. Henrique, initiateur des grandes découvertes portugaises. À l'intérieur de la Casa do Infante, vous pourrez découvrir des vestiges de l'occupation romaine ainsi qu’une maquette de la ville de Porto à l'époque médiévale.

 

Quelques mètres plus haut, se trouvent deux joyaux de la ville de Porto: l'église de São Francisco et le Palais de la Bourse (Palácio da Bolsa). L'église date du XIIIème siècle mais a fait l'objet de diverses rénovations, notamment l’ajout de boiseries dorées et d'éléments rococo. Il vous sera impossible de rester indifférent au style de cette église, dont l'intérieur est entièrement recouvert d'or.

 

Le Palais de la Bourse, construit au début du XXème siècle, se situe près de l'église de São Francisco. Il a été bâti à partir des ruines de l'ancien cloître du Couvent de São Francisco par l'Association commerciale de Porto. Le Palais et son luxueux Salon arabe valent bien une visite guidée.

 

Une marche de 10 minutes sépare le Palais de la Bourse, de la Cathédrale et vous permettra de découvrir, à chaque coin de rue, une partie de l'histoire de Porto: l'ancien marché Ferreira Borges, exemple de l'architecture de fer, le couvent de São Domingos, de style gothique, et la gare de São Bento, dont le hall d’entrée est célèbre pour ses fresques d'azulejos retraçant certains pans de l'Histoire du Portugal. Ne manquez pas d'entrer et d'admirer aussi le style baroque de la Cathédrale. Sur la place de la Cathédrale, prenez quelques minutes pour regarder l'imposant édifice du Palais épiscopal dessiné par Niccoló Nasoni – architecte italien à l'origine de nombreuses œuvres architecturales de Porto et notamment du symbole de la ville, la Tour des Clercs (Torre dos Clérigos).

 

La Tour et l'église des Clercs (Clérigos) valent aussi le coup d’œil, et si vous êtes en forme, ne manquez pas de monter au sommet de la tour pour profiter, entre les cloches, d’une vue spectaculaire sur la ville.

 

Quittez l'agitation des rues et entrez dans le Centre portugais de la Photographie, à quelques mètres de la Tour des Clercs (Clérigos). Vous pourrez y voir des expositions photo temporaires, ainsi que l'exposition permanente d'appareils et de matériel photographique, du XIXème siècle à nos jours. Curieuse anecdote : l'édifice qui abrite le Centre portugais de la Photographie était une prison jusqu'en 1974.

Le Musée national Soares dos Reis est l’un des plus importants de la ville. Il conserve une grande partie de la collection du sculpteur Soares dos Reis, originaire de Porto, et qui a donné son nom au musée. Admirez dans le calme la sculpture “O Desterrado”, l’œuvre la plus célèbre du sculpteur, ainsi que les collections d'arts décoratifs et de peinture. Si vous aimez l'art contemporain, visitez le Musée d'Art contemporain de la Fondation de Serralves. Celui-ci propose des expositions temporaires d'artistes nationaux et internationaux. Dans le parc de la Fondation, profitez-en pour visiter la Maison de Serralves, symbole de l'architecture art déco de la ville, qui accueille aussi des expositions.

En dehors de Porto, vous pouvez également visiter le musée municipal Amadeo de Souza Cardoso, à Amarante. Ce musée expose des objets d'art moderne et contemporain portugais, et notamment des œuvres d'artistes avant-gardistes du XXème siècle, tels que Amadeo de Souza Cardoso, Júlio Resende ou Vieira da Silva.

Ne manquez pas de visiter le Musée Archéologique D. Diogo de Sousa, à Braga, et ses vastes vestiges romains, le Musée du costume de Viana do Castelo, qui dévoile les traditions et les costumes typiques de cette ville du Minho, ainsi que le Musée du Douro, situé à Peso da Régua qui permet de découvrir l'histoire de la région et sa tradition viticole.

Traditions religieuses

Dans la région du Minho, les monuments et musées liés à la religion se multiplient. La ville de Braga, l'une des plus anciennes du Portugal et du monde chrétien, est la plus grande représentante de cette culture dévote à l'origine d’édifices religieux les plus impressionnants du pays. Ne manquez pas de visiter la cathédrale, le musée du trésor de la cathédrale (Tesouro-Museu da Sé de Braga), ainsi que le Palais épiscopal.

Si vous souhaitez vous éloigner un peu du centre-ville, montez jusqu'au Sanctuaire do Bom Jesus do Monte, où, en plus d’une rencontre avec la culture religieuse, vous pourrez admirer la vue sur la ville de Braga. À environ 6 kilomètres de Braga se trouve le Monastère de Tibães, construit au XVIIème siècle et qui est l'un des plus grands du pays. Perdez-vous dans ses quatre cloîtres et admirez leur décoration luxueuse. Sur la côte du Minho, et plus précisément à Viana do Castelo, visitez la Basilique de Santa Luzia, inspirée de la basilique parisienne du Sacré-Cœur.

Au cœur du Parc national de Peneda-Gerês, visitez le Sanctuaire de Senhora da Peneda et aventurez-vous à gravir ses marches monumentales, pour découvrir les 20 petites chapelles retraçant des épisodes de la vie de Jésus. Dans la région de Trás-os-Montes, à Mondim de Basto (district de Vila Real) nous vous suggérons d’aller au sommet du Monte Farinha. Là-haut vous attendent le Sanctuaire de Nossa Senhora da Graça et un panorama splendide sur les montagnes de la région.

Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi visiter le Sanctuaire de Nossa Senhora dos Remédios, à Lamego. Il vous faudra monter les 686 marches de l'escalier baroque, et vous pourrez admirer le granit et les carreaux de faïence typiques de la région. À un peu plus de 10 kilomètres, à Tarouca, se trouve le Monastère de São João, construit au XIIème siècle. Il fut le premier monastère fondé par l'Ordre Cistercien au Portugal.

Si vous aimez l'architecture contemporaine, vous pouvez également visiter l'église de Santa Maria à Marco de Canavezes. Celle-ci a été conçue par Siza Vieira, architecte portugais lauréat du prix Pritzker.

Comme un roi

Dans le Nord du Portugal, la plupart des châteaux se trouvent à proximité de la frontière avec l'Espagne, puisqu'ils servaient à protéger la population des invasions. Bragança, dans la région de Trás-os-Montes, possède un château et une citadelle médiévale, mais aussi un imposant donjon. Cette tour abrite un Musée militaire qui raconte l'histoire du château et expose des pièces d'armement léger, du XIIème siècle à la Première Guerre Mondiale. En longeant la frontière de la région de Trás-os-Montes, vous pourrez voir bien d'autres châteaux, comme ceux de Miranda do Douro, Mogadouro, Freixo de Espada à Cinta et Numão (situé dans le Parc archéologique de la Vallée de Côa, où vous pourrez voir des peintures rupestres).

Toujours dans la région de Trás-os-Montes, et plus précisément à Vila Real, vous pourrez visiter le Palais de Mateus. Ce palais a été dessiné par Niccoló Nasoni et est l'un des meilleurs exemples de l'architecture civile baroque, au Portugal.

Ce dernier est célèbre à travers le monde car il figure sur l'étiquette du vin le plus exporté, le Mateus rosé.

Tout comme la région de Trás-os-Montes, le Minho compte aussi des châteaux autrefois utilisés pour défendre les frontières portugaises. Visitez le château de Vila Nova de Cerveira, qui donne sur le fleuve Minho, puis continuez jusqu'au Parc de loisir do Castelinho, sur les rives du fleuve. Là, visitez l'Aquamusée du Minho pour découvrir la faune et la flore de ce fleuve. Si vous vous trouvez en ville au moment de la Biennale d'arts plastiques (qui a lieu tous les deux ans), vous pourrez voir des œuvres d'art contemporain, réalisées par des artistes nationaux et internationaux.

Le château de Melgaço sera le prochain arrêt, en direction de l'arrière-pays. Construit au XIIème siècle, sur la rive du fleuve Minho, il servait à surveiller les passages du Portugal à la région espagnole de la Galice. Dans le centre historique de Melgaço, visitez le Solar do Alvarinho, un domaine où vous pourrez goûter le vin produit à partir du cépage Alvarinho, largement cultivé dans la région.

Le vin Alvarinho est étroitement lié au Palais de Brejoeira, situé dans la commune de Monção. Ce palais du XIXème siècle a récemment ouvert ses portes au public, qui peut aussi visiter les jardins et le bois, les vignes ainsi que le cellier. Terminez la visite par une dégustation de vin Alvarinho, typique de la région.

Quittez à présent la région du Haut-Minho pour vous rendre à Guimarães (à environ 110 km), ville qui abrite le château le plus célèbre du Portugal. Le château de Guimarães est intimement lié à l'histoire militaire de la fondation du Portugal. Il aurait été le théâtre de nombreux combats entre D. Afonso Henriques (premier roi portugais) et les troupes de Castille. Ne partez pas sans visiter le Palais des Ducs de Bragança, ancienne résidence de la famille royale portugaise, et qui conserve et expose aujourd'hui une collection de mobilier, armes et tapisseries, ainsi qu'un petit musée d'art contemporain.

Arrêtez-vous pour la nuit dans la Pousada de Santa Marinha da Costa, installée dans un ancien monastère du XIIème siècle, qui a été restauré et qui s’impose dans le paysage du Mont de Penha. 

Comment arriver

Il existe de nombreux vols directs pour Porto. Si vous choisissez une compagnie low-cost, des vols sont assurés au départ de Londres (Stansted et Gatwick), Birmingham, Paris (Beauvais, Orly, Vatry et Charles de Gaulle), Marseille, Dole, Lille, Strasbourg, Tours, Saint- Étienne, Bordeaux, Lyon, Nantes, Madrid, Barcelone El Prat, Valence, Milan Bergame, Rome Ciampino, Bruxelles (Charleroi et Zaventem), Eindhoven, Maastricht, Amsterdam, Genève, Bâle/Mulhouse, Dortmund, Francfort Hahn, Karlsruhe Baden, Nuremberg, Hambourg Lübeck , Munich Memmingen et Düsseldorf Weeze.

En été, des compagnies low-cost relient Liverpool, Dublin, Bologne, Toulouse, Clermont Ferrand, Carcassonne, La Rochelle, Limoges, Rennes, Las Palmas, Palma de Majorque, Tenerife et Brême à Porto.

Les compagnies traditionnelles proposent des vols pour Porto au départ de Londres (Gatwick et Heathrow), Madrid, Barcelone, Munich, Francfort, Paris Orly, Caracas, Genève, Luxembourg, Amsterdam, Milan Malpensa, Zurich, New-York, São Paulo, Rio de Janeiro, Bruxelles Zaventem, Rome Fiumicino, Toronto et Luanda. En été, des vols partent également de Montréal, Brest et Brive.

À l'aéroport international Francisco Sá Carneiro, prenez la ligne E du métro pour rejoindre le centre-ville en seulement 30 minutes. Au départ de Porto, vous pourrez vous rendre dans la région du Minho en voiture par les axes suivants : l'autoroute A3 en direction de Vila Nova de Cerveira, Melgaço et Monção et l'autoroute A7 en direction de Guimarães. Pour vous rendre dans la région de Trás-os-Montes, prenez l'autoroute A4. Vous pouvez également prendre le train (à la gare de São Bento ou Campanhã) ou les autocars qui partent du centre de Porto en direction de différentes villes de ces régions. 

Be inspired

Choose your journey, find new places, have some fun and create memories for a lifetime.

En savoir plus

Articles liés

Les mystères de l’art paléolithique du Parc archéologique de la Vallée du Côa

En savoir plus

Archaeology in the north of Portugal

En savoir plus

Trésors du baroque à Porto et dans le nord du Portugal

En savoir plus