Parc naturel de la Côte nord

Alliant mer, fleuve, plaines cultivées et petits monts offrant de beaux points de vue, rares sont les endroits aussi diversifiés que le Parc naturel de la Côte nord. S’ajoutent à tout cela des conditions excellentes pour la pratique des sports nautiques. 

CC BY-NC-ND - Município de Caminha

CC BY-NC-ND AssociaçÃo Turismo do Porto e Norte, AR.

CC BY-NC-ND - C.M. Caminha

CC BY-NC-ND - Rafting Atlántico

 
 
 
 

Le Parc naturel de la Côte nord est formé de la zone littorale entre l'embouchure de la Neiva et la ville d'Apúlia, dans la commune d'Esposende. Sur ces 18 kilomètres s'étendent des plages presque désertes et de belles et fragiles dunes de sable blanc, la mer, des rivières et leurs estuaires, des pinèdes, des monts et des villages. Ces 476 hectares constituent l’une des zones les plus belles et pures de la côte portugaise.

Ce territoire tourné vers la mer, vaut la peine d'être découvert. Les plus sportifs aimeront savoir qu'il s'agit de l’un des meilleurs spots pour la pratique de kitesurf (pratique associant une planche et une voile de traction permettant de surfer grâce au vent) au Portugal. Le vent y souffle fréquemment et plus fort que sur les autres zones littorales du pays. Il existe de nombreuses écoles qui permettent d'essayer ces sports extrêmes en toute sécurité.

Si vous préférez simplement vous baigner, sachez qu'il s'agit de l'une des principales zones balnéaires du Nord du pays. Les plages d'Ofir, Esposende et Apúlia sont très fréquentées, mais vous pourrez également trouver des plages plus calmes baignées par des eaux transparentes et sur lesquelles vous pourrez vous balader en toute tranquillité, comme la plage de Belinho ou de Rio de Moinhos.

Les rivières Neiva et Cávado, principaux cours d'eau du parc, sont aussi idéales pour un plongeon ou la pratique de sports nautiques. La rivière Cávado, qui comprend un vaste estuaire, est très prisée pour la pratique du canoë-kayak, vous pourrez donc facilement trouver des écoles pour vous initier à ce sport.

La plage et les moulins d'Apúlia

Cette grande étendue de sable et de dunes abrite un ensemble de moulins à vent, qui ne sont plus utilisés pour moudre les céréales mais comme hébergement de vacances. Voilà donc le paysage idyllique d'Apúlia, l'une des plus belles plages du Parc de la Côte nord.

Les eaux de la plage d'Apúlia sont très iodées, ce qui explique la présence d'algues marines, en abondance. Pendant des décennies, la récolte de ces algues – la sargasse – constituait une activité traditionnelle qui occupait la population locale, en particulier entre les mois de juillet et septembre.

C'est ainsi qu'est né le personnage traditionnel du Sargaceiro da Apúlia, doté des vêtements et ustensiles appropriés pour affronter les vagues et récolter cette algue. Les femmes étaient chargées de transporter la sargasse de la plage à la zone de séchage. La sargasse était ensuite utilisée comme engrais dans les champs alentours.

Après un dernier regard sur les moulins de la plage, prenez la direction du sud jusqu'au “Percurso das Masseiras” (6,9 kilomètres de faible difficulté). Le long de ce parcours, vous pourrez observer des masseiras, une forme unique d'agriculture mise au point au XVIIIème siècle qui consiste à creuser la terre près des dunes jusqu'à la limite des eaux souterraines qui coulent dans la région. Grâce la présence d'eau dans le sol, les cultures n'ont pas besoin d’arrosage supplémentaire, ni d'engrais comme la sargasse.

Continuez jusqu'à la lagune d'Apúlia, où de nombreuses espèces d'oiseaux viennent nicher et se reposer lors des migrations. La lagune est essentiellement bordée de roseaux. Ensuite, partez découvrir le centre d'Apúlia, en traversant de petites forêts de saules, chênes, aulnes et de nombreux champs agricoles.

Reprenez des forces dans l'un des restaurants de la ville. Comme vous êtes en bord de mer, le poisson grillé est une excellente option. Accompagnez-le de légumes cultivés dans la région et d’un rafraîchissant verre de vin blanc de la région des vinhos verdes.

Entre la rivière et le ciel

Les zones comprenant la plus grande biodiversité du Parc naturel de la Côte nord, s'étendent des embouchures de Cávado à Neiva. Ces estuaires sont peuplés de poissons, tels que la lamproie, l'alose ou l'anguille. On peut également y observer le canard colvert, le héron cendré et le grand cormoran.

Au cœur du parc, vous traverserez des forêts de pins parasol et maritime. La pinède d'Ofir est une bonne option pour admirer la flore de la région, ou bien pour se reposer à l’ombre en période estivale. Après ce moment de détente, empruntez le pont métallique de Fão pour vous rendre à Esposende, et plus précisément à Vila Chã, pour visiter le Castro de São Lourenço.

Le Castro est un village fortifié construit à la fin de l'Âge du Bronze. Il a également été occupé pendant l'Âge du Fer, à l'époque romaine et au Moyen Âge. Il a été restauré et l’on peut désormais visiter les vestiges de ses maisons construites sur différents niveaux du mont de São Lourenço.

Avant de quitter le mont, admirez le paysage coloré par le vert des champs et le bleu des flots. Quittez le Castro et prenez la direction du centre d'Esposende pour vous y reposer en terrasse et goûter à la pâtisserie la plus appréciée de la région, les clarinhas (feuilletés garnis d'un mélange de citrouille et de blancs d'œuf).

Les fêtes et pèlerinages populaires occupent une place importante dans le patrimoine régional, l’évènement le plus remarquable étant le pèlerinage de São Bartolomeu do Mar. Tous les ans, le 24 août, des milliers de personnes visitent la ville pour le “bain saint”, un rite qui consiste à plonger les enfants dans la mer afin qu'ils puissent vaincre leurs peurs. 

Comment arriver

Il existe de nombreux vols directs pour Porto. Si vous choisissez une compagnie low-cost, des vols sont assurés au départ de Londres (Stansted et Gatwick), Birmingham, Paris (Beauvais, Orly, Vatry et Charles de Gaulle), Marseille, Dole, Lille, Strasbourg, Tours, Saint- Étienne, Bordeaux, Lyon, Nantes, Madrid, Barcelone El Prat, Valence, Milan Bergame, Rome Ciampino, Bruxelles (Charleroi et Zaventem), Eindhoven, Maastricht, Amsterdam, Genève, Bâle/Mulhouse, Dortmund, Francfort Hahn, Karlsruhe Baden, Nuremberg, Hambourg Lübeck , Munich Memmingen et Düsseldorf Weeze.

En été, des compagnies low-cost relient Liverpool, Dublin, Bologne, Toulouse, Clermont Ferrand, Carcassonne, La Rochelle, Limoges, Rennes, Las Palmas, Palma de Majorque, Tenerife et Brême à Porto.

Les compagnies traditionnelles proposent des vols pour Porto au départ de Londres (Gatwick et Heathrow), Madrid, Barcelone, Munich, Francfort, Paris Orly, Caracas, Genève, Luxembourg, Amsterdam, Milan Malpensa, Zurich, New-York, São Paulo, Rio de Janeiro, Bruxelles Zaventem, Rome Fiumicino, Toronto et Luanda. En été, des vols partent également de Montréal, Brest et Brive.

Porto se trouve à un peu plus de 40 kilomètres de la ville d’Apúlia, point de départ pour découvrir le parc de la Côte nord, dont l'accès en voiture se fait par l'autoroute A28.

Si vous préférez, vous pouvez aussi emprunter la nationale 13 qui traverse différentes villes et villages côtiers pour vous mener au cœur du Parc naturel de la Côte nord.

Be inspired

Choose your journey, find new places, have some fun and create memories for a lifetime.

En savoir plus

Articles liés

Parc naturel de Montesinho

En savoir plus

Parc naturel d'Alvão

En savoir plus

Balades à cheval dans le Parc national Peneda-Gerês

En savoir plus

Parc naturel du Douro International

En savoir plus