À faire

Parc naturel du Douro International

CC BY-NC-ND Europarques.com

CC BY-NC-ND - Associação Grupo de Caretos de Podence

CC BY-NC-ND Instituto dos Vinhos do Douro e do Porto

 
 
 

Au nord-est du Portugal, dans la région de Trás-os-Montes, le fleuve Douro marque la frontière avec l'Espagne. Le fleuve est présent presque tout le long des 122 kilomètres sur lesquels s’étend le Parc naturel du Douro International. 

    • Paysage naturel
    • Plein air
    • Observation des oiseaux
    • Patrimoine
    • Gastronomie
    • Admirer les paysages de la vallée du Douro depuis l'un des points de vue du parc.  
    • Prendre part à une croisière environnementale à travers le Parc naturel du Douro International à Miranda do Douro, où vous pourrez observer de nombreuses espèces d'oiseaux.
    • Participer à un programme d’observation d’oiseaux dans un domaine du Douro. Ainsi, après avoir observé les oiseaux, vous pourrez découvrir les méthodes de production du vin du Douro.
    • Visiter le parc au mois de février et mars et admirer la beauté des amandiers en fleurs. De nombreuses fêtes populaires célèbrent cette période.
    • Savourer la gastronomie de la région dans l'une des aires de pique-nique du parc.
    • Le Parc naturel du Douro International occupe une surface de 86500 hectares qui s’étendent sur les communes de Miranda do Douro, Mogadouro, Freixo de Espada à Cinta et Figueira de Castelo Rodrigo (district de Guarda).
    • Vous pourrez visiter le parc à n'importe quelle époque de l'année, mais les meilleures périodes restent d'avril à juin et de septembre à novembre. Au cours de ces mois, les températures sont plus douces, contrairement aux températures extrêmes relevées en hiver et en été.
    • Vous pouvez commencer par explorer le parc du nord au sud, au départ de Miranda do Douro, situé à un peu plus de 250 kilomètres de Porto.

S'étendant sur près de 122 kilomètres, le Parc naturel du Douro International comprend la zone frontalière des communes de Miranda do Douro, Mogadouro, Freixo de Espada à Cinta et Figueira de Castelo Rodrigo, dans le district de Guarda.

Personne ne reste indifférent aux magnifiques paysages du parc. Les eaux modèlent les rives du Douro depuis plusieurs siècles et créent des gorges monumentales, riches d’une flore variée et peuplées de nombreuses espèces d'oiseaux. 

Cette géographie associée à un climat méditerranéen permet l'existence d'une biodiversité exceptionnelle à travers le parc.

Le parc compte des forêts de genévriers, de chênes-liège, de chênes et de chênes verts. Les bois du parc sont le refuge du milan royal, de la buse variable et d’une très grande diversité d'oiseaux, comme le merle-bleu et le loriot d'Europe.

Il existe également des zones marquées par une importante présence humaine : sur les rives escarpées du par, sont cultivées des vignes qui fournissent le raisin destiné à la production du vin de Porto, le vin portugais le plus connu au monde.

La proximité des exploitations agricoles et de bétail autour du parc constitue un facteur d'attraction pour les oiseaux qui choisissent les gorges du fleuve pour nidifier. Les oiseaux, dont certaines espèces sont menacées d'extinction, peuvent facilement se nourrir dans le parc. C'est la raison pour laquelle de nombreux domaines viticoles de la région proposent des programmes d’observation des oiseaux.

Dans la zone sud du parc, et plus concrètement au niveau du barrage de Santa Maria de Aguiar, vous pourrez observer de nombreux oiseaux aquatiques qui choisissent cet endroit pour s'abriter et nidifier.

En naviguant sur le Douro

La région du Douro offre des conditions idéales à l’observation des oiseaux, au Portugal. Au sein du parc, près de 60 espèces de nicheurs ont été confirmées, parmi lesquelles des oiseaux rupicoles, à savoir des espèces qui nichent dans les rochers. L'une de ces espèces est le vautour percnoptère, qui est le symbole du parc.

Sur les falaises du Douro International, vous pourrez également observer d'autres oiseaux de proie, dont certains sont menacés d'extinction, comme la cigogne noire, l'aigle royal, l'aigle de Bonelli, le faucon pèlerin, le martinet à ventre blanc et le hibou grand-duc.

Embarquer pour une croisière environnementale à travers le Parc naturel du Douro International reste la meilleure option pour observer ces oiseaux. Pour ce faire, il vous suffira de vous rendre à la station biologique internationale (partagée avec l'Espagne) à Miranda do Douro.

Au cours de cette croisière, vous pourrez observer une impressionnante diversité de flore et de faune. Mais commencez d'abord par repérer les différences entre les rives du fleuve. Du côté portugais, exposé au soleil uniquement le matin, vous observerez une végétation verdoyante ; la rive espagnole quant à elle, subit une exposition prolongée et des températures élevées pendant l'été, elle est donc beaucoup plus pauvre et aride.

Vous vous sentirez parfois minuscule en naviguant entre les falaises du Douro et pourrez aussi entendre les cris des oiseaux de proie qui survolent la zone. Après la croisière, rendez-vous au point de vue de São João das Arribas qui offre l'une des plus belles vues sur le parc et le fleuve.

À la découverte du patrimoine du parc

La biodiversité du Parc naturel du Douro International n'est que l'un des points d'intérêt de la région. Venez aussi découvrir des villes et villages au patrimoine archéologique important, des traditions ancestrales, ainsi qu’une gastronomie qui célèbre le meilleur de ce que cette terre offre à sa population.

À Miranda do Douro, vous découvrirez une identité singulière. Saviez-vous que, en plus du portugais, le mirandais y est aussi parlé ? Il existe des groupes ethnographiques qui maintiennent en vie la tradition des Pauliteiros de Miranda, une danse guerrière également appelée danse des bâtons. Une visite du Musée de la Terre de Miranda vous permettra d'en apprendre plus sur les us et coutumes des habitants de Miranda.

Dans la zone sud du parc, ne manquez pas de visiter la ville de Freixo de Espada à Cinta. Découvrez l'église principale de style manuélin et le pilori, l'un des mieux conservés du pays. Prenez ensuite la route direction Barca de Alva, une ville portugaise située à deux kilomètres environ de la frontière espagnole. Entourée de montagnes, cette ville offre des vues magnifiques sur les gorges du Douro, ses vignes et ses oliviers.

Visitez aussi le village typique de Poiares, où les maisons de schiste se cachent entre les montagnes et le fleuve. Il existe là un centre de peintures rupestres, la Fraga do Gato, qui confirme une présence humaine millénaire sur ces terres. Si vous souhaitez en savoir plus sur ce patrimoine, visitez le Parc archéologique de Côa à Vila Nova de Foz Côa, où vous pourrez voir des gravures datant du Paléolithique. Ne quittez pas le parc sans visiter l'un de ses points de vue les plus impressionnants, le Miradouro do Penedo Durão. Ce point de vue permet d’observer le Douro couler entre les montagnes et, parfois, on peut y voir les aigles voler en aval.

Si vous avez une petite faim, goûtez donc à la gastronomie locale. La viande de veau de la race mirandesa est la plus célèbre de la région. Celle-ci est grillée, à peine salée et accompagnée de pommes de terre cuites à l'eau et de légumes. Les saucisses traditionnelles, les fruits secs, les fromages et les vins du Douro sont autant de produits à emporter pour un pique-nique dans le Parc naturel du Douro International.  

Comment arriver

Il existe de nombreux vols directs pour Porto. Si vous choisissez une compagnie low-cost, des vols sont assurés au départ de Londres (Stansted et Gatwick), Birmingham, Paris (Beauvais, Orly, Vatry et Charles de Gaulle), Marseille, Dole, Lille, Strasbourg, Tours, Saint- Étienne, Bordeaux, Lyon, Nantes, Madrid, Barcelone El Prat, Valence, Milan Bergame, Rome Ciampino, Bruxelles (Charleroi et Zaventem), Eindhoven, Maastricht, Amsterdam, Genève, Bâle/Mulhouse, Dortmund, Francfort Hahn, Karlsruhe Baden, Nuremberg, Hambourg Lübeck , Munich Memmingen et Düsseldorf Weeze.

En été, des compagnies low-cost relient Liverpool, Dublin, Bologne, Toulouse, Clermont Ferrand, Carcassonne, La Rochelle, Limoges, Rennes, Las Palmas, Palma de Majorque, Tenerife et Brême à Porto.

Les compagnies traditionnelles proposent des vols pour Porto au départ de Londres (Gatwick et Heathrow), Madrid, Barcelone, Munich, Francfort, Paris Orly, Caracas, Genève, Luxembourg, Amsterdam, Milan Malpensa, Zurich, New-York, São Paulo, Rio de Janeiro, Bruxelles Zaventem, Rome Fiumicino, Toronto et Luanda. En été, des vols partent également de Montréal, Brest et Brive.

Au départ de Porto, vous pouvez prendre l'autoroute A4 jusqu'à Vila Real, puis l'IP4 jusqu'à Bragança. À Bragança, vous pourrez accéder au Parc naturel du Douro International par l’une des nombreuses routes municipales et nationales. 

Vous pouvez également choisir de longer le fleuve au départ de Porto jusqu'au cœur de la région du Douro. Prenez la route nationale 108 jusqu'à Entre-os-Rios, traversez le fleuve puis continuez jusqu'à Peso da Régua.

Vous pouvez aussi prendre le train à Porto pour rejoindre la région viticole du Douro puis louer une voiture pour vous rendre au Parc naturel du Douro International. 

Vidéo

Où nous trouver

Commentaires