À faire

Surf Trip de 3 jours dans la région de Porto

Gonçalo Pina CC-BY-NC-ND

Gonçalo Pina CC-BY-NC-ND

 
 

Vous pourrez découvrir dans la région de Porto les plages qui attirent les amoureux des vagues. Êtes-vous prêt à entrer dans la mer ?

    • Plages
    • Sports nautiques
    • Air libre
    • Nature
    • Patrimoine
    • Gastronomie et Vins
    • Découvrir les meilleures plages de la région pour la pratique du surf et du bodyboard.
    • Visiter la zone historique de la ville de Porto.
    • Visiter les villes proches de Porto en contact avec la mer.
    • Récupérer des énergies avec la gastronomie locale. Un repas avec vue sur la mer est un arrêt obligatoire.
    • Faire un surf trip de 3 jours en ayant à peine recours aux transports en commun.
    • Allier la pratique du sport aux visites des principaux monuments de la ville de Porto.
    • Sélectionner un logement en conjuguant les préoccupations écologiques avec la forte liaison à la mer. Il existe plusieurs endroits dans le quartier de la Foz, où vous pourrez vous réveiller avec vue sur la rivière ou la mer.    
    • Il y a plusieurs plages dans la région de Porto qui offrent les conditions adéquates pour la pratique du surf et du bodyboard. À cet effet, il existe plusieurs écoles de surf qui louent du matériel.
    • La ville d’Espinho se situe à environ 30 kilomètres au sud de Porto. L’accès à la ville est facile par voie ferroviaire et par route.
    • La ville de Póvoa de Varzim se trouve à environ 30 kilomètres au nord de Porto. L’accès par métro est direct et assez confortable.

Vous vous êtes déjà imaginé en train de surfer le matin, de faire une promenade culturelle l’après-midi et de découvrir les merveilles de la gastronomie portugaise le soir ?  Tout ceci est possible dans la région de Porto. Vous allez tout de suite comprendre que faire un surf trip est plus facile que de se tenir debout sur une planche pendant le premier cours de surf.

Les plages les plus appréciées dans la région de Porto par les amateurs de surf et de bodyboard présentent une bonne qualité de l’eau et des services d’assistance, tels que salles de bain, douches et postes de secours. Normalement, il est possible de louer du matériel de surf et de bodyboard, voire réserver des cours particuliers avec des professeurs expérimentés.

Les accès faciles permettent de visiter plusieurs plages, en utilisant seulement les transports en commun comme le train ou le métro. Ainsi, vous pourrez faire un surf trip écologique au cours duquel vous aurez l’occasion de découvrir pendant trois jours les meilleures vagues des plages de Porto, Matosinhos, Espinho, Vila do Conde et Póvoa de Varzim en toute simplicité.

Premier jour : Porto et si proche des vagues

Le premier lieu à visiter à Porto pour les amateurs de vagues est la plage Internationale, située à côté de la plage de Matosinhos, qui est également une autre plage très recherchée par les amateurs de sports nautiques. Les deux plages sont excellentes pour les débutants ou les surfeurs moins expérimentés, d’où l’existence de plusieurs écoles de surf qui offrent des cours en groupe ou particuliers et la possibilité de louer du matériel.

Essayez d’arriver tôt à la plage Internationale afin de sentir l’air de la mer et d’évaluer l’état de la mer. Les vagues sont presque toujours garanties sur cette plage et sur celle de Matosinhos. La plage de Matosinhos est idéale pour faire du surf ou du bodyboard, en toute sécurité, puisque la mer est plus calme grâce à ses falaises rocheuses.

Avant de mettre les pieds dans l’eau, regardez autour de vous. La connexion entre la terre et la mer est très harmonieuse : d’un côté, vous pourrez voir le parc municipal Parque da Cidade, qui représente le plus grand espace vert de la ville et l’habitat de plusieurs espèces et d’un autre côté, les vagues de l’Atlantique. Quant aux amoureux d’architecture, ils pourront s’arrêter quelques instants pour observer l’Édifice Transparent, qui sert de connexion entre le parc et la plage, ainsi qu’une énorme sculpture qui sépare les villes de Porto et de Matosinhos, plus connue sous le nom de   “ Anémona ”.

Les surfeurs les plus expérimentés vont apprécier les gauches tubulaires qui se forment à proximité des roches. Les vagues sont plus fortes et plus hautes dans cette zone. De plus, la plage de Matosinhos, dont l’accès se réalise par le sable, est idéale pour les débutants. Ces plages sont très appréciées le week-end, donc si vous souhaitez échanger des impressions sur les vagues avec des surfeurs de Porto, cette plage est le lieu idéal.

Après une matinée en mer, il est temps de vous reposer. Déjeunez léger à Porto, avec vue sur la mer, dans l’Édifice Transparent ou dans les restaurants situés sur la route qui longent la plage. Ensuite, prenez le tramway qui vous emmènera de la Foz jusqu’à la Ribeira de Porto. Descendez les ruelles jusqu’à la marge du fleuve Douro, où vous pourrez apprécier les ponts qui traversent la rivière, le quartier coloré de la Ribeira, et de l’autre côté, la ville de Gaia et les grandes caves où repose le fameux Vin de Porto.

En traversant la zone ribeirinha, classée au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO, découvrez les rues étroites et les traces de plusieurs époques architecturales. Une visite au Palais de la Bourse «  Palácio da Bolsa ”, édifice datant du XIXème siècle, avec son Salon Mauresque qui représente le joyau du Palais, est obligatoire. A côté, vous trouverez l’église de São Francisco, l’exemple typique de l’architecture baroque au Portugal. L’intérieur de l’église, pratiquement recouvert de bois doré, est à en couper le souffle.

La journée a été longue et le corps a besoin de repos, car demain est un nouveau jour rempli de vagues. Il existe plusieurs options dans la zone ribeirinha pour dîner : cuisine internationale, cuisine d’auteur et cuisine traditionnelle portugaise. Quel que soit votre choix, terminez votre dîner en dégustant un verre de Porto, afin de découvrir l’un des plus fameux vins du Portugal.

Deuxième jour : En train jusqu’à Espinho

Commencez votre journée avec un petit-déjeuner dans l’un des cafés les plus emblématiques de la ville, le Majestic. Ouvert au public au milieu des années 1920, situé dans l’une des rues les plus mouvementées de la ville, la Rue de Santa Catarina, il s’agit d’un excellent lieu pour boire un Expresso pendant que vous admirez les éléments de l’architecture d’Art Nouveau de l’édifice.

Le prochain arrêt est la gare de São Bento qui se trouve à quelques pas de là, et où vous pourrez prendre le train qui vous emmènera jusqu’à Espinho, l’un des meilleurs endroits au nord pour pratiquer le surf et le bodyboard. Néanmoins, avant d’entrer dans le train, appréciez les azulejos (carreaux de faïence décorés) du hall de la gare, qui sont plus de vingt mille à illustrer des scènes de l’Histoire du Portugal.

Vous en aurez pour moins de 30 minutes de Porto à Espinho. De plus, il n’y a qu’environ 500 mètres entre la gare et la plage de la Baía, située même en face du casino d’Espinho, et connue comme étant l’une des meilleures plages pour la pratique de surf et de bodyboard. La “ Direita do Casino ” (droite du casino), dont le nom correspond à la vague qui se forme sur cette plage, est la plage préférée de plusieurs surfeurs, y compris des sportifs de haute compétition.

Les sportifs les plus expérimentés vont apprécier cette plage pour la qualité de ses vagues. Quant aux débutants, il existe des écoles de surf à proximité, qui les aideront à améliorer les techniques de surf. Une fois la planche prête et les exercices d’échauffement effectués, il est temps d’entrer dans la mer !

Après quelques heures de divertissement en mer, découvrez la gastronomie de la ville d’Espinho. Si vous raffolez de poisson et de crustacés, sachez qu’il existe de nombreux restaurants longeant la plage, qui servent des spécialités, telles que soupe de poisson ou riz aux fruits de mer. Après le déjeuner, il est temps de rentrer à Porto.

Le train vous ramènera jusqu’à la gare de São Bento. Votre corps sera probablement fatigué, mais profitez-en pour remonter l’Avenue Dom Afonso Henriques (à gauche de la gare) direction la Cathédrale de Porto. À partir de la place Largo da Sé, édifice qui remonte au XIIème siècle, vous pourrez apprécier le Palais épiscopal à Porto, le  Pelourinho et un magnifique coucher de soleil sur la ville.

Il est finalement temps de dîner et aujourd’hui le plat est une spécialité de Porto. La       “ francesinha “ (petite française), un sandwich piquant à base de viande et de produits de saucisonnerie, qui a gagné des fans dans le monde entier. Il est presque obligatoire de prendre une photo en train de déguster l’un des meilleurs sandwichs du monde. Il existe plusieurs restaurants dans la Baixa de Porto qui servent cette spécialité, donc il vous sera facile de trouver ce plat typique de Porto.

Après le dîner, une promenade s’impose jusqu’aux rues Cândido dos Reis et Galerias de Paris, qui représentent les centres de la vie nocturne de la ville. Ces rues parallèles regroupent une grande partie des bars et des clubs nocturnes de Porto. Il y a des espaces et de la musique pour tous les goûts, tels que les bars avec un design d’avant-garde qui se focalisent sur la musique électronique ou les bars avec une déco vintage. Quoiqu’il en soit, la plupart des habitants de Porto restent dans la rue en train de parler pendant qu’ils boivent une bière à la pression, un verre de vin ou un gin. La nuit peut être longue, mais laissez votre corps choisir l’heure à laquelle il souhaite se glisser sous les draps.

Troisième jour : Mer et traditions à Vila do Conde et Póvoa de Varzim

Située à environ 30 kilomètres du centre de Porto, Póvoa de Varzim est votre prochaine destination pour surfer aujourd’hui. La mer représente le moteur économique de la ville : la pêche est une activité importante pour la population et les longues plages de sable fin sont recherchées par de nombreux touristes du nord du Portugal.

La ligne B (rouge) du métropolitain de Porto se termine à Póvoa de Varzim. Ainsi, nous vous recommandons vivement d’utiliser ce moyen de transport pour vous rendre à la plage. Le trajet dure environ 60 minutes, au cours duquel vous pourrez vérifier que le paysage se transforme au long du parcours. Les maisons disparaissent au fur et à mesure que le vert s’impose dans le paysage.

À Póvoa de Varzim, dirigez-vous à pied vers la route qui longe la plage, qui est très fréquentée pendant les mois d’été, puisqu’elle possède une piste cyclable qui vous emmène jusqu’à Vila do Conde, un skate parc et des parcs de jeux. Cependant, notre venue jusqu’à la Póvoa de Varzim se résume au surf, donc profitez-en pour découvrir la mer et choisissez le local qui réunit les meilleures conditions pour la pratique du surf/bodyboard.

La mer de la ville de Póvoa est destinée aux surfeurs ayant de l’expérience, puisque le fond de la mer est composé de sable et de roches. Lorsque les conditions de la mer sont favorables, les vagues sont consistantes et assez fortes. Elles sont donc parfaites pour pratiquer du surf.

N’abandonnez pas la ville sans jeter un coup d’œil à la zone des pêcheurs remplie de petites embarcations et de filets de pêche. Vous pourrez également déguster le poisson grillé de cette région si liée à la mer. Des sardines, daurades et du bar grillés au charbon sont servis à table, accompagnés de pommes de terre et de légumes cuits et assaisonnés d’huile d’olive vierge portugais.  

Rentrez à Porto pour dire adieu à la ville. Vous aurez encore le temps de monter jusqu’au plus haut point de la ville, la Tour des Clercs. Après autant de jours actifs, monter les marches jusqu’au sommet des 75 mètres de la tour est un vrai défi, mais la récompense est garantie. La vue est éblouissante et restera gravée à jamais dans votre mémoire.

De l’une des plus belles vues de Porto jusqu’à l’une des plus belles librairies au monde. La beauté de la librairie Lello est reconnue dans des guides touristiques et des publications spécialisées. L’escalier rouge hélicoïdal, les vitraux colorés et les bustes des écrivains portugais font de celle-ci un lieu incontournable.

Ensuite, en partant de la librairie, dirigez-vous vers l’un des cafés historiques de Porto, le café Âncora d'Ouro, situé Praça Parada Leitão. Plus connu sous le nom de “ O Piolho ”, ce café a été le lieu de rencontre des étudiants depuis sa fondation en 1909. Les murs sont remplis de dédicaces d’anciens étudiants de l’Université de Porto, puisque l’édifice historique de cette université se trouve même en face du café.

Profitez-en pour vous reposer sur l’esplanade du “ Piolho ” pendant que vous vous souvenez des merveilleuses plages découvertes au long de votre surf trip et que vous dîtes peu à peu au revoir à la ville. Profitez de vos dernières heures à Porto pour visiter les galeries d’art et les boutiques de la rue Miguel Bombarda, qui représente le cœur du quartier artistique de Porto.

Finalement, choisissez un restaurant de cuisine traditionnelle portugaise pour dîner. Vous aurez l’embarras du choix entre les plats de viande et de poisson : poulpe, plats à base de morue, Tripes à la mode de Porto ou caldo verde (une soupe à base de pommes de terre et de choux). Et puis, après tout, les bons souvenirs gastronomiques doivent également faire partie d’un surf trip ! 

Comment arriver

Il existe des connexions directes pour Porto. Si vous choisissez un vol à bas prix, vous aurez des options depuis Londres (Stansted et Gatwick), Birmingham, Paris (Beauvais, Orly, Vatry et Charles de Gaulle), Marseille, Dole, Lille, Strasbourg, Tours, St. Etienne, Bordeaux, Lyon, Nantes, Madrid, Barcelone El Prat, Valencia, Milan Bergamo, Rome Ciampino, Bruxelles (Charleroi et Zaventem), Eindhoven, Maastricht, Amsterdam, Genève, Basel/Mulhouse, Dortmund, Francfort-Hahn, Karlsruhe-Baden-Baden, Nuremberg, Hambourg Lübeck, Munich Memmingen et Düsseldorf Weeze.

En été, il existe des compagnies aériennes à bas prix volant vers Liverpool, Dublin, Bologne, Toulouse, Clermont-Ferrand, Carcassonne, La Rochelle,  Limoges, Rennes, Las Palmas, Palma de Majorque, Tenerife et Bremen.

Vous pouvez également voyager avec les compagnies traditionnelles jusqu’à Porto au départ de Londres (Gatwick et Heathrow), Madrid, Barcelone, Munich, Frankfort, et Paris Orly, Caracas, Genève, Luxembourg, Amsterdam, Milan Malpensa, Luanda, Zurich, New York, São Paulo, Rio de Janeiro, Bruxelles Zaventem, Rome Fiumicino, Toronto, et Luanda. En été, vous pourrez aussi voyager à partir de Montréal, Minorque, Brest et Brive.

A l’aéroport international Francisco Sá Carneiro, vous pourrez utiliser la ligne E du métropolitain pour vous rendre dans le centre-ville. Le trajet dure à peine 30 minutes.

Espinho est facilement accessible à partir du centre de Porto. En train, le trajet dure moins de 30 minutes à partir de la gare de São Bento ou Campanhã. Par la route, le parcours jusqu’à destination se fait par l’autoroute A1 et A29. Si vous ne souhaitez pas louer de voiture, il y a des autobus qui assurent la liaison entre Porto et Espinho.

Le métro de Porto met à la disposition de ses voyageurs une ligne directe qui dessert la ville de Póvoa de Varzim, mais vous pourrez également utiliser l’autobus pour aller jusqu’à ce port de pêche. Le trajet en métro dure environ une heure jusqu’à Póvoa de Varzim. Par la route, vous en aurez pour environ 30 minutes en utilisant l’autoroute A28

Vidéo

Où nous trouver

Commentaires